Islande

Islande

Islande : une histoire de feu et de glace

L’Islande est avant tout un pays de feu. En effet, le pays s’est formé à la suite de la combinaison de deux phénomènes volcaniques.

  • Le phénomène d’accrétion, dû à la présence de la dorsale médio – atlantique,
  • Le mécanisme du point chaud.

La superposition de ces deux types de volcanisme est à l’origine de la formation de l’île (99% de l’île est composé de roches volcaniques) et de la présence de près de 200 volcans dont certains toujours actifs.

Un volcanisme bien visible…

L’Islande subit une éruption volcanique en moyenne tout les 4 à 5 ans. Ces éruptions sont parfois si puissantes qu’elles sont à l’origine de l’île de Surtsey (de 1963 à 1967), ou plus récemment, en 2010, à la paralysie du système aérien mondial à cause de nuages de cendres volcaniques (éruption de l’Eyjafjallajökull, 2010).

Cette activité volcanique est visible dans de multiples endroits du pays.  À votre convenance vous pourrez trouver des sources d’eau chaude (pour se baigner ou uniquement à regarder), des fumeroles, des boues bouillonnantes, des terres multicolores…

N’oubliez pas de découvrir le grand rift qui scinde le pays en deux d’est en ouest, cette faille dans le pays s’élargie d’est en ouest de 2 cm/an.

… sous des latitudes polaires

Quasi polaire pour être exact. L’Islande se situé entre les 63° et le 66° Parallèles nord. C’est à dire juste en dessous du cercle polaire (66° Nord). Ce qui fait de cette terre un endroit unique, où les paysages sont à couper le souffle.  La météo changeante transcende chaque reflet, et donne à chaque instant de lumière un gout de magie.

Au menu du dépaysement, vous trouverez donc la glace. L’Islande compte 5 glaciers dont le Vatnajökull, plus grand glacier d’Europe.

Autres effets liés à sa situation géographique : des nuits longue l’hiver et des journées interminables l’été. En effet, autour du 21 juin (solstice d’été), le soleil ne se couche pas. Vous pourrez l’obersez rasant l’horizon, sans se cacher, avant de remonter lentement pour une nouvelle journée : c’est le jour polaire.

À l’inverse, au cœur de l’hiver,  les journées seront courtes et les nuits longues. Cependant, ce sera le meilleur moment pour observer un autre phénomène tout aussi merveilleux : les aurores boréales. En effet, l’hiver, le ciel est dégagé et les nuits plus sombres. N’oubliez pas vos appareils photos !

Comment venir

Lors de votre voyage, vous atterrirez à Keflavik, l’aéroport international qui se situe à 50 km (40 minutes) de la capitale Reykjavik.

Après avoir atterri vous pourrez directement partir pour l’Xperience des merveilles de l’Islande. N’hésitez pas à visiter la péninsule et ces coulées de laves millénaires.

Ornithologie Côté vêtement