Equipement Mont – Blanc

Equipement Mont – Blanc

Quel équipement et matériel faut-il pour l’alpinisme? Comment s’habiller pour effectuer de la haute montagne (et pourquoi pas l’ascension du Mont-Blanc)?

Nous allons essayer de répondre à toutes vos questions dans ce post!

Vêtements :

La chaleur dans la vallée n’est pas un bon indicateur de la température en altitude. Combien de touristes souffrants de la canicule dans la vallée, arrivent en tongues à l’aiguille du midi (3842m) et doivent rapidement redescendre congelés dans la vallée.

On ne le répètera jamais assez : utiliser la technique éprouvée du multicouches (sans chercher à concourir dans la catégorie du plus beau mille feuilles). L’objectif est de pouvoir s’adapter aux changements de météo / transpiration en fonction de l’effort.

Le sommet du Mont-Blanc enregistre des températures pouvant atteindre -15 degrés l’été avec du vent (15 km/h de vent équivaut à un ressenti de 10°C) et -40 degrés avec des rafales à 150 km/h l’hivers. On prendra donc soin d’avoir un équipement adapté et en bon état.

1. Le premier instrument pour un marcheur ce sont ses pieds ! Pièce maitresse indispensable à votre réussite, pensez à en prendre soin.

  • Chaussures d’alpinisme à semelle rigide (pensez à ne pas les prendre trop serrées pour avoir la place de mettre des chaussettes épaisses et éviter les engelures)
  • Une paire de chaussettes évacuant la chaleur pour les premières pasties d’ascension (exemple : entre Nid d’Aigle et le refuge du Gouter)
  • Une paire de chaussettes chaudes (pour l’ascension jusqu’au sommet)
  • Une paire de guètres anti-neige

2. Les mains : une autre extremitée indispensable en alpinisme

  • Une paire de gants / moufles chauds et de très bonne qualité,
  • Une paire de sous gants,
  • Eventuellement une paire de rechange

3. Et pour le corps :

  • Première couche : respirante et qui permet de rester au sec (fibre synthétique ou naturelle. Pour ma part je n’utilise que du Mérinos)
  • Deuxième couche : vêtement technique et thermique. Fibre polaire et /ou doudoune
  • Troisième couche : Couche protectrice et imperméable. Cette dernière épaisseur doit évacuer l’humidité venant de votre corps tout en l’isolent des éléments extérieurs. Les matières Gore-Tex, Nova-Dry, Sympatex ont fait leurs preuves.

4. La tete : (même les oreilles ça peut geler !)

  • Un bonnet
  • La capuche de votre veste
  • Un tour de cou

Matériel technique :

  • Crampons (à régler avant le départ)
  • Un piolet
  • Bâtons de marche
  • Lunettes de glacier (catégorie 4) + masque de ski (INDISPENSABLE en cas de vent)
  • Un baudrier
  • Un casque d’alpinisme
  • Une lampe frontale avec pile neuve (et pile de rechange)
  • Un sac à dos (40 à 50l.)
  • Une gourde et/ou thermos
  • Vivres de course pour soutenir l’effort

Petite pharmacie / équipement personnel:

  • Aspirine / ibuprofène (pour lutter contre le mal d’altitude)
  • Crèmes solaire et labiale haute-protection (50+ obligatoire)
  • Pansement / désinfectant (en cas d’ampoules)
  • Une couverture de survie
  • Un petit appareil photo / vidéo (ne rien prendre d’encombrant / fragile / craignant le froid)
  • Un sac à viande pour la nuit en refuge

Bonne Course!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.