Category: France

Comment se préparer pour le Mont-Blanc

Comment se préparer pour le Mont-Blanc

Le Mont-Blanc, mythique et souverain. Vous souhaitez vivre l’Xperience de son ascension? Félicitation! Vous trouverez dans cet article des conseils pour maximiser les chances pour réussir votre projet…

La préparation physique:

Essentiel à votre réussite, la condition physique… Que ce soit pour afficher ses muscles sur la plage ou pour faire une ascension telle que le Mont-Blanc, une préparation physique à 15 jours de la date fatidique sera… peu productif! Les guides recommandent de débuter sa préparation au moins 4 mois à l’avance afin d’améliorer ses capacités.

Donc au programme, course, vélo ou natation, 1h au moins 3 fois par semaine.

Le Mal Aigu des Montagnes ou MAM

Nous ne sommes pas tous égaux face au MAM, la clef de la réussite c’est l’ACCLIMATATION à l’altitude. Minimum, et j’insiste sur le minimum, de 2 jours d’acclimatation à plus de 2500 mètres avec une nuit en refuge d’altitude permettra à votre corps de s’habituer à l’altitude.

Pour mémoire, on ne rigole pas avec le MAM, en cas de stade avancé des symptômes une redescende dans la vallée voir une hospitalisation seront de rigueur. Mais pas d’inquietude! La majorité des alpinistes souffrants du MAM seront quittes pour un mal de crâne (voire des maux de ventres) et une nuit difficile.

Eviter d’arriver fatigué pour faire le Mont-Blanc peut être un atout face au MAM.

Choisir la bonne voie d’ascension

Toutes les voies n’affichent pas le même niveau de difficulté.

La voie Normale par le refuge du Gouter est la plus usité (attention au vertige) et offre un refuge (le refuge Vallot à 4362 mètres) en cas de problème.

La voie des 3 Monts est plus sportive.

Retrouvez notre article sur les voies d’ascension: http://xperiencetheworld.com/les-voies-dascension-du-mont-blanc/

Avec ou sans guide?

Bonne question! Partir avec un guide permet de maximiser ses chances d’atteindre le sommet.

Si vous débutez en alpinisme nous ne pouvons que vous recommander de partir avec un guide et de faire un stage AVANT l’ascension. Il ne faut pas oublier que le massif du Mont-Blanc est parfois meurtrier (en 2014, 20 morts sur le Massif du Mont-Blanc). Sans une bonne maitrise des techniques de l’alpinisme, une connaissance du massif, des conditions de neige/glace et de la météo, impossible de partir sans guide.

Avantage d’un engagement avec un guide privé: si en fin de stage votre niveau ne permet pas de faire le Mont-Blanc, votre guide pourra vous proposer une alternative. Et si vous avez le niveau, le guide sera (normalement) tirer le meilleur de vous pour atteindre le sommet. Nota Bene: vous allez partir plusieurs jours avec votre guide, pensez à bien le choisir. S’entendre avec son guide est un vrai plus!

Avantage de partir sans guide: la liberté (et ça n’a pas de prix)!

Enfin, une cordée, c’est une équipe! pensez à bien choisir vos coéquipiers! Des capacités physiques similaires aux vôtres vous permettront d’adopter un rythme adapté et de profiter de l’instant.

Le matériel

Vous évoluerez à près de 5000 mètres, un matériel adapté sera indispensable.

Retrouvez notre article sur le matérielhttp://xperiencetheworld.com/sample-page/equipement-mont-blanc/

Equipement Alpinisme

Les voies du Mont-Blanc

Présentation de l’île de la Réunion

Présentation de l’île de la Réunion

Marre d’aller en réunion, penser à ce que vous pourriez faire sur.. l’île de la Réunion!!

île paradisiaque au milieu de l’océan Indien, l’île de la Réunion offre les bonheurs d’une ile volcanique, de hauts sommets, de plages de sable noir ou blanc, une végétation exubérante, et une vie sous-marine à en couper le souffle.

La plage…

Au sud ouest de l’île se trouve la ville d’Ermitage-les-bains avec ses beaux hotels et bars, on la surnome la petite Saint-Tropez. Ne chercher pas l’isolement sur cette plage d’environ 4 km de long ou se cotoient touristes et locaux, venez-y plutôt pour vous plonger dans une ambiance chaleureuse avec des bars de plage sympathiques. Si tant de personnes s’agglutinent à la plage des Saline c’est que le lieu ne manque pas d’attraits: une plage de sable blanc, un lagon cristallin, une barriere de corail à proximité accompagnée de son doux bruit de houle brisé, des poissons tropicaux à foison et une offre d’activité nautique sans moteur.

En début de matinée et en fin de journée, la plage se transforme en salle de sport en plein air pour tous les âges et niveaux, où petits et grands, jeunes et moins jeunes s’appliquent à pratiquer une activité physique dans l’eau ou sur la plage avec plus ou moins d’acharnement.

Le soir, les bars de plage se transforment en lieux festifs.

Vue d’en haut…

Les amoureux des airs pourront s’essayer à des vols en parapente ou découvrir l’île en helicoptère. Plusieurs entreprises offrent des packages assez similaires en prix et en parcours.

A pied…

Une variété de paysages et de sommets à couper le souffle, un volcan en activité, La Réunion est bien une invitation à la randonnée! Les gorges de Grand Bassin vous immergeront dans une jungle humide, les 3 cirques Malafate, Ciloas, et Salazie vous permettront d’aller à la rencontre de paysage lunaires ou de cascades ruisselantes. Pour les alpinistes, deux sommets, deux volcans, le Piton des Neiges qui culmine à 3071 mètres et le Piton de la Fournaise à 2632 mètres.

Le GR1: le Tour du Piton des Neiges

Le GR2: la Traversée de la Réunion

Le GR3:Le Tour de Malafate

Et pour les plus fous…

On vous proposera la Diagonale des fous!

 

 

 

Les voies d’ascension du Mont Blanc

Les voies d’ascension du Mont Blanc

Si vous faisiez une recherche sur la crème dessert du même nom, vous allez pouvoir découvrir que le Mont-Blanc n’est pas qu’un met, c’est également le plus haut sommet de la chaine des Alpes !

A 4810 mètres, le Mont-Blanc s’offre le nom de toit de l’Europe. Un sommet mythique à gravir une fois dans sa vie. Pour certains cette ascension sera le rêve d’une vie, pour d’autres une étoile de plus à accrocher à leur tableau des sommets, quelque soit vos motivations, tout le monde sera servi. Le massif du Mont-Blanc s’étend sur 3 pays : la France, l’Italie et la Suisse.

La majesté de ce sommet est notamment due à ses apiques vertigineux.

Les voies d’ascension les plus connues sont :

Arrête des Bosses, appelée la voie Royale :

Voie devenue la plus populaire ces dernières années, elle offre toutefois des points de vues magnifiques sur la vallée de Chamonix.

La traversée du Grand Couloir étant dangereuse du aux chutes de pierres, il est recommandé de le traverser tôt dans la matinée.

Départ : France, Nid d’aigle à 2372 mètres

Départ puristes (sans remontée mécanique): France, Les Houches ou Saint Gervais Le Fayet

Jour 1 : Depuis Nid d’Aigle rejoindre le refuge de Tête Rousse. Via le Grand Couloir atteindre l’Eperon et le remonter jusqu’au refuge du Gouter. Un refuge chaud (souvent trop chaud) vous attend.

Nuit au refuge : Refuge du Gouter à 3800 mètres (téléphone : 04 50 54 40 93)

Site web : refugedugouter.ffcam.fr

Summit day : Rejoindre l’arête du Gouter direction le Dôme du Gouter. Redescendre par le col du Gouter avant l’assaut final direction abri Vallot, arrêtes des Bosses et enfin… le SOMMET !

Les 3 Monts :

Départ : France, Téléphérique de l’Aiguille du Midi à 3842 mètres ou Refuge des Cosmiques à 3613 mètres

Départ puristes (sans remontée mécanique): France,

Première ascension : RW Head, J Grange, A Orset et JM Perrod en1863

Jour 1 : Nuit au refuge des Cosmiques à 3613 mètres (téléphone : 04 50 54 40 16)

Lien Facebook : https://www.facebook.com/refugedescosmiques/

Summit day : Direction la face nord du Mont Blanc du Tacul, A l’Epaule du Tacul (4075 mètres) prendre la direction du Col Maudit. Rejoindre à droite du sommet le col du Mont Maudit, vous attend un passage à 50° en neige ou en glace. Dernière traversée pour atteindre le Col de la Brenva avant l’assaut final gravir le mur de la Côte et les pentes sommitales pour atteindre le sommet tant désiré du Mont Blanc.

Les Grands Mulets : La voie des pionniers

Départ : France, Plan de l’Aiguille à 2310 mètres (station intermédiaire pour l’Aiguille du Midi)

Départ puristes (sans remontée mécanique): France, plateforme du tunnel du Mont-Blanc

Le dénivelé élevé le jour de l’ascension (1800 mètre de dénivelé positif) additionné à la dangerosité du parcours (chutes de séracs du Dôme du Gouter et les nombreuses crevasse du glacier des Bossons) ont fait de cette ascension une ascension essentiellement printanière en ski de randonnée.

Première Ascension : Michel Paccard et Jacques Balmat en 1786

Jour 1 : Du Plan de l’Aiguille traverser le glacier des Pèlerins puis rejoindre le glacier des Bossons. Traverser jusqu’à Jonction pour rejoindre le refuge des Grands Mulets. Profitez en pour vous ressourcer pour la journée suivante.

Nuit au refuge des Grands Mulets à 3051 mètres (téléphone : 04 50 53 5710)

mail refuge: http://refugedesgrandsmulets.ffcam.fr

Summit day : Rejoindre la rive gauche du glacier et remonter par le Petit Plateau et le Grand Plateau (itinéraire classique déconseillé pour ses chutes de serac). Variante par l’épaule du Dôme du Gouter (les ski sur l’arrête nord du Dôme du Gouter seront sur le dos, cette partie se fera en crampons)

L’itinéraire rejoint dès lors celui de la Voie Royale entre le Col du Dôme et l’abri Vallot (abri Vallot puis arête des Bosses). Un dernier effort et vous atteignez le sommet… Bravo !

Les départs indiqués ci-dessus utilisent les remontées mécaniques, les plus puristes pourront démarrer de la Vallée de Chamonix. Une montée plus lente permettra une meilleure acclimatation à l’altitude.

Vivez vous aussi l’ Xpérience en cliquant ici :

Notre magnifique ascension jusqu’au Mont-Blanc par la Voie Royale et la descente par les Trois Monts !!!

N’oubliez jamais que vous êtes en haute montagne, nous vous recommandons de partir avec un guide.