Jour 4 – Sur les traces du renard polaire

Jour 4 – Sur les traces du renard polaire

En ce 4eme jour, Mélodie part faire une reconnaissance du parcours entre deux tempêtes.

Pour cela, direction un sommet, pour prendre de la hauteur et avoir une vue panoramique. Après une longue marche d’approche, Mélodie rencontre une rivière et se rend compte qu’il va falloir la traverser pour pouvoir accéder au sommet. Elle longe ce cours d’eau afin de trouver un passage. Après un long, très long détour, enfin un passage, précaire mais il est là. Sur quelques mètres la rivière est gelée. Après un rapide test de la solidité de la glace qui consiste à taper des coups fort au même endroit. Si le baton passe au travers à partir:

  • du 3eme coup : c’est bon, ça passe,
  • du second coup : vaut mieux pas trainer,
  • du premier coup : heu là, ça ne passe pas !

Au bout du quatrième coup de bâton, la glace ne cédait toujours pas. Mélodie traverse la rivière et continue sa route.

L’ascension se fait encore une fois dans le vent et quelques chutes de neige. De plus, il y a environ 30 cm de neige fraiche au sol, les dernières tempêtes ont laissées des traces.. La montée est difficile.

Enfin, le sommet ! quelle vue ! l’effort en valait la peine.

Mais le ciel commence à montrer des signes menaçant, de nouvelles fortes chutes de neige étaient annoncés en fin d’après-midi, mais elles ont décidé d’être légèrement en avance.

Sur son trajet retour, Mélodie repère des traces au sol, est-ce des traces de chien errant où d’un renard polaire… Et bien il s’agit du renard polaire ! Ce renard est en effet présent en Islande. Parfaitement adapté au climat arctique, il est moins grand que son cousin le renard roux et possède des oreilles plus petite et un museau plus court. Sur la photo, on voit bien le déplacement rectiligne du renard (celle du chien zigzague) et les empreintes des pattes antérieures et postérieures forment une ligne.

Pas le temps de partir à sa poursuite, ce sera pour une prochaine fois. Fin de l’excursion journalière, il est tant de se mettre à l’abri. Le lendemain Mélodie a prévu de chausser les skis !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.